lundi 1 septembre 2014

[Concours] Gagne ton invitation pour un afterwork aux Galeries Lafayette de Rennes !



Bonjour tout le monde !

Pas d'article Pêle-Mêle pour ce lundi (il sera de retour dès demain) car j'ai une belle surprise pour vous !

Effectivement, je vous propose de participer à un petit concours afin de participer à une chouette soirée organisée par les Galeries Lafayette de Rennes !  On se faisait la réflexion avec les copines blogueuses qu'il n'y a pas énormément d'événements de ce genre à Rennes, mais lorsqu'il y en a, la barre est toujours très haute !

Et cette fois, les Galeries Lafayette de Rennes organisent une soirée afin de faire découvrir les nouvelles collections automne-hiver 2014 autour d'une dégustation de vin, d'un atelier cuisine et d'un bar à bonbons. Vous pourrez également vous faire chouchouter avec un bar à chignon, un atelier massage et un atelier soin du visage. Et les Galeries Lafayette vous réservent encore plus de surprises, autant dire que vous serez traitées comme de vraies princesses !

Je devais emmener trois lectrices avec moi pour cette soirée mais je ne serai malheureusement pas à Rennes ce weekend là (je pars fêter mon anniversaire à Disneyland Paris donc c'est déjà un cadeau exceptionnel).

Du coup, je fais gagner quatre places soit 2 X 2 invitations et si vous êtes tirées au sort, vous aurez le plaisir de passer la soirée en compagnie de la chouette équipe des Galeries Lafayette de Rennes et de toutes les autres blogueuses :)

Pour participer, il vous suffit juste :

- De vous assurer de pouvoir être présente le vendredi 12 septembre à 19h30 aux Galeries Lafayette de Rennes

- De me laisser un commentaire en dessous de cet article en me disant avec qui vous souhaitez vous rendre à cette soirée.

- De ne pas oublier de me laisser un moyen de vous joindre au cas où vous êtes sélectionnées (nom de blog, adresse mail dans un autre commentaire que je ne validerai pas par exemple ou autres).

Vous avez jusqu'au lundi 8 septembre à 12h pour participer ! Bonne chance :)


Augmentez vos chances d'aller à cette soirée en participant au concours sur les blogs de Louise et Laura (je mettrai à jour lorsque les autres blogueuses auront publié leurs articles).

lundi 25 août 2014

Pêle-Mêle #6 spécial Culture



[LECTURE] Le Trône de Fer L'Intégrale 4 - J. R. R. Martin (2010)

"Le Royaume des Sept Couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se dispute de fer. Tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors, s'en sortiront indemnes..."

J'ai continué la célèbre saga littéraire et télévisuelle avec l'intégrale 4 (qui équivaut aux tomes 10, 11 et 12 et à la saison 5 qui ne sera diffusée qu'au printemps prochain donc attention aux spoilers !!!).

Cet intégrale 4 se concentre sur les événements qui vont se dérouler dans le Conflans, le Val d'Arryn, Port-Réal et Dorne. Il faut savoir que l'auteur a délibérément choisi de se consacrer à une moitié des personnages et de revenir à l'autre moitié dans les prochains tomes ce qui est une bonne idée car avec la dizaine de personnages, il est parfois compliqué de tout suivre (par contre, je ne sais toujours pas ce que devient Tyrion et c'est extrêmement frustrant !).

Sur les cinq rois prétendus au trône de Westeros, il ne reste plus que le jeune Tommen Barathéon mais c'est en réalité Cersei qui prend la régence. Les Tyrell avec notamment la reine Margaery vont tout faire pour arriver au pouvoir. Sous les ordres de Jaime (qui s'éloigne de plus en plus de sa soeur/amante), Brienne a toujours pour mission de trouver Sansa qui s'est échappée suite au meurtre de Joffrey Baratheon et qui est maintenant sous la protection de Peter Baelish qui a assassiné sa tante Lisa Arryn. Sa soeur Arya s'est rendue à Bravos afin de s'entraîner pour devenir une Sans-Visage. Après être devenue Lord Commandant de la Garde de Nuit, Jon Snow ordonne à Samwell Tarly de partir avec Vère et le Mestre Aemon dans le but de se rapprocher de Daenerys et de ses dragons. Quant aux Greyjoy, la succession de Balon dur Trône de Grès est disputée par son frère Aeron, sa fille Asha, son frère Victarion et son autre frère Euron.

Voici pour la situation initiale et il est inutile que je commence à résumer le livre sinon j'y suis encore la semaine prochaine ! Après avoir lu l'intégrale 3 qui est magistral, j'avais mis la barre très haute concernant l'intégrale 4. Finalement, il n'y a pas vraiment d'action mais beaucoup de stratégie et surtout un énorme renversement final qui m'a fait sauter au plafond !

Ma note : 7/10


[LECTURE] Rumeurs - Anna Godbersen (2009)

"Rien n'est plus dangereux qu'un secret...
Les amies d'hier sont devenues les rivales d'aujourd'hui. Coups bas à l'heure du thé, trahisons au cœur de la nuit, les bals somptueux bruissent des plus folles rumeurs. Retour à Manhattan... en 1899."


Après avoir enchaîne les 4 intégrales du Trône de Fer (4000 pages quand même), j'ai aspiré à plus de légèreté ! Il faut dire qu'à cause de mes lectures et de la série, je subissais une certaine déformation et j'imaginais des scènes de torture devant n'importe quelle situation ! ;)

Je me suis donc tournée vers Rumeurs, un roman adolescent qui est la suite de Rebelles que j'ai lu l'année dernière. Ne continuez donc pas à me lire si vous souhaitez découvrir cette saga car il y a quand même une intrigue !

Dans ce deuxième roman ou l'action se situe à la fin du XIXe siècle, on retrouve Elizabeth Holland qui s'est faite passer pour morte afin de pouvoir s'échapper avec Will qui est le cocher de la famille et donc pouvoir annuler le mariage avec le richissime Henry Schoonmaker, mariage qui était organisé pour aider la famille Holland en ruine. Sa soeur Diana Holland (qui est au courant de la mise en scène de sa soeur) en profitera donc pour se rapprocher d'Henry qui est lui-même amoureux de la jeune soeur de sa défunte fiancée. Mais la jeune et riche Pénélope Hayes se rapproche dangereusement d'Henry avec qui elle souhaite se marier pour le prestige social. Pendant ce temps-là, Lina Broud (l'ancienne servante des Holland) est devenue Carolina Broud et va tenter de rentrer dans ce beau monde.

C'est un roman adolescent donc absolument rien de très compliqué et le style est ultra basique. Néanmoins, la lecture est très agréable et les péripéties de ces jeunes aristocrates font penser à la sage Gossip Girl (qui m'a accompagnée pendant mes années collège) mais déplacée à la fin du XIXe siècle.

Ma note : 6/10


[CINEMA] Le Beau Monde - Julie Lopes Curval (2014)


"Alice, 20 ans, vit à Bayeux. Elle travaille la laine, crée des teintures, confectionne des vêtements. Elle ne sait que faire de ce talent inné, jusqu'à ce qu'elle rencontre Agnès, une riche parisienne, qui l'aide à intégrer une prestigieuse école d'arts appliqués. Alice laisse tout derrière elle pour aller vivre à Paris. Elle y rencontre Antoine, le fils d'Agnès. Entre eux nait une passion amoureuse. Antoine trouve chez Alice une sincérité et une naïveté qui l'extraient d'un milieu bourgeois qu'il rejette. Alice, grâce à Antoine, découvre de l'intérieur un monde qui la fascine, « le beau monde ». Il lui offre sa culture, elle se donne à lui toute entière. Au risque de se perdre..."


Rien de nouveau avec l'histoire de la pauvre petite fille des HLM qui va rencontrer le riche étudiant à HEC. Il y a beaucoup de stéréotypes dans cette relation, du style les riches sont davantage ouverts sur la culture et ont tout en un claquement de doigt face aux pauvres qui ne s'intéressent qu'à la télé et à Marc Levy. Ce qui est intéressant dans ce film, c'est le personnage d'Alice qui est joué par la talentueuse Ana Girardot. Je me suis retrouvée dans ce personnage fragile, extrêmement discret et sensible. Pas vraiment de surprise dans l'histoire et dans la réalisation qui en passant m'ont vraiment fait penser à La Vie d'Adèle mais une très jolie découverte et un beau moment de douceur.

Ma note : 7/10



[CINEMA] Les Combattants - Thomas Cailley (2014)


"Entre ses potes et l’entreprise familiale, l’été d'Arnaud s’annonce tranquille… 
Tranquille jusqu'à sa rencontre avec Madeleine, aussi belle que cassante, bloc de muscles tendus et de prophéties catastrophiques. Il ne s’attend à rien ; elle se prépare au pire. 
Jusqu'où la suivre alors qu'elle ne lui a rien demandé ? 
C’est une histoire d’amour. Ou une histoire de survie. Ou les deux."


Dès que j'ai vu la bande-annonce de ce film, j'ai tout de suite eu envie de le voir mais finalement j'ai été un peu déçue. J'adore Adèle Haenel que j'avais découvert dans L'Apollonide : Souvenirs d'une maison close et que j'ai vu récemment dans L'Homme qu'on aimait trop mais malheureusement je trouve que son personnage de Madeleine dans Les Combattants est beaucoup trop exagéré et à la limite de l'insupportable. Madeleine est butée, elle est bornée et pense tout mieux faire comme tout le monde donc j'ai vite été agacée par ce personnage.

Ce qui m'a un peu gênée également, c'est que le film oscille entre divers univers. Il commence comme un épisode de Soda (d'ailleurs on y croise l'un des acteurs), ensuite se mélangent esprit colonie de vacances, histoire d'amour, instants de survie et final dramatique. Toutefois cela reste un film très agréable à voir et je vous le recommande.

Ma note : 6/10


[CINEMA] Nos Etoiles Contraires - Josh Boone (2014)


"Hazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d'un groupe de soutien pour les malades du cancer."

Impossible de passer à cet été à côté du phénomène de Nos Etoiles Contraires qui est adapté du roman best-seller de John Green. Je n'ai pas lu le roman et je découvrais ces acteurs car je n'ai jamais vu Divergente. Le thème de l'histoire d'amour entre adolescents malades m'a touché et j'ai souhaité découvrir l'adaptation cinématographique.

Bon déjà il y avait un décalage avec le public de la salle et j'ai très très vite été agacée par les gloussements des minettes devant n'importe quelle phrase un tant soit peu romantique ou humoristique et les filles qui étaient déjà allées voir le film plusieurs fois et qui s'amusaient à énoncer les répliques en même temps que les acteurs (oui oui ...).  Mise en condition, je me suis donc butée et j'ai refusé de me transformer en midinette et de pleurer, et pourtant oui c'est extrêmement triste. Mais j'étais agacée de voir que certaines personnes pleurent (et bruyamment en plus, je vous jure c'était un concours) juste à cause d'un beau blond qui meurt alors que d'autres films sur le même sujet (Alabama Monroe, Le Rôle de ma vie) traitent le sujet de la maladie avec tellement plus de délicatesse et moins de pathos larmoyant. Ce qui m'agace également dans les romances à l'américaine comme celle-ci ou Twilight, c'est que les personnages ne parlent absolument pas comme dans la vraie vie et que n'importe quelle phrase peut devenir une citation de Skyblog ou faire partie d'un épisode des Frères Scott.

Bref, à croire que je deviens trop vieille (ou trop exigeante) pour les films à l'eau de rose mais malgré tout avec du recul, j'ai bien aimé ce film qui m'a profondément touché et j'ai attendu d'être chez moi pour pleurer ! ;)

Ma note : 5/10


[CINEMA] Sils Maria - Olivier Assayas (2014)

"À dix-huit ans, Maria Enders a connu le succès au théâtre en incarnant Sigrid, jeune fille ambitieuse et au charme trouble qui conduit au suicide une femme plus mûre, Helena. Vingt ans plus tard on lui propose de reprendre cette pièce, mais cette fois de l'autre côté du miroir, dans le rôle d'Helena..."

Je ne vais absolument pas aller dans le sens des critiques presse mais je vous jure que ce film a été insupportable à voir jusqu'au bout, et pourtant je suis très bon public et j'étais très curieuse de voir un film réunissant Juliette Binoche, Kristen Stewart et Chloë Moretz.

Le début commence très bien, je me dis "aaaah chouette un bon film intéressant" mais je me suis très vite ennuyée et j'ai vite vu tout ce qui n'allait pas dans le film (faux raccords, bande originale qui s'accorde mal avec le film, scènes inutiles, personnages agaçants ....). Pourtant le potentiel de ce film est énorme et je ne mets absolument pas en cause les actrices. D'ailleurs j'ai vraiment découvert Kristen Stewart dans ce film car j'avais toujours vu Twilight en VF et finalement sa voix originale un peu rauque est parfaite et j'étais vraiment contente de réaliser qu'elle est une vraie actrice.

Mais la réalisation ne suit pas. J'avais déjà vu Après Mai du même réalisateur (que j'avais d'ailleurs rencontré) et que j'avais déjà trouvé un petit peu trop exagéré et stéréotypé. Si j'ai une telle rancoeur envers ce film, c'est parce que j'ai été énormément déçue car j'en attendais beaucoup. Quand je vais voir Nos Pires Voisins, je sais à quoi m'attendre mais quand je vais voir un film qui fait partie de la compétition officielle du Festival de Cannes, je deviens du coup beaucoup plus exigeante.

Là je pense que le tiers du film est inutile, que les décors sont absolument magnifiques mais que la musique ne va pas du tout avec les paysages (honnêtement c'est un publicitaire Peugeot qui a fait la scène de la voiture ?!), que l'histoire du personnage de Kirsten Stewart qui finalement n'a jamais existé est un peu ridicule, que la confrontation jeunesse-vieillesse entre la starlette stéréotypée et la sage comédienne plus intelligente n'est pas assez développée et que la mise en abyme du théâtre est mal faite. J'ai néanmoins beaucoup aimé la relation ambigüe et complice de Juliette Binoche et Kristen Stewart qui était beaucoup plus exploitable.

J'ai vraiment essayé d'aimer pourtant, j'essayais de me le persuader mais il suffisait que je regarde Damien soupirer de détresse pour comprendre que ça ne venait pas que de moi et j'étais rassurée ! Par contre, si vous avez vu ce film je veux bien avoir votre avis car clairement moi je me sens stupide et je ne comprends pas lorsque je n'aime pas du tout un film autant encensé par la critique.


Ma note : 4/10


Résultats du concours Cinéma :

Les gagnantes du concours de la semaine dernière pour gagner deux places de cinéma afin d'aller voir Gemma Bovery sont :

Malou in the Kitchen
Mélanie
Sandra




lundi 18 août 2014

Pêle-Mêle #5


La semaine dernière, j'ai reçu un joli colis de la part de Boohoo comprenant une robe, un short et une paire de lunettes de soleil. Bien que je connaisse depuis quelques années ce site, je n'avais jamais franchi le cap de commander car j'avais peur de la qualité de la marchandise mais finalement tout est parfait et je suis ravie de ma commande qui sera parfaite pour les jours au soleil (on y croit encore) !


Lunettes de soleil Boohoo (modèle épuisé mais similaire ici)


Short en jean Boohoo (disponible ici)


Robe en dentelle Boohoo (soldée ici)


Samedi dernier, j'ai profité d'un instant détente au Hairspa Curly's Bloom à Rennes où j'ai eu l'occasion de tester un soin pour mes cheveux ainsi qu'un massage capillaire ! Je vous en dis plus très bientôt car c'est une excellente adresse pour les Rennaises !



[CINEMA] The Double - Richard Ayoade (2014)

"Garçon timide, Simon vit en reclus dans un monde qui ne lui témoigne qu'indifférence. Ignoré au travail, méprisé par sa mère et rejeté par la femme de ses rêves, il se sent incapable de prendre son existence en main. L'arrivée d'un nouveau collègue, James, va bouleverser les choses, car ce dernier est à la fois le parfait sosie de Simon et son exact contraire : sûr de lui, charismatique et doué avec les femmes. Cette rencontre amène James à prendre peu à peu le contrôle de la vie de Simon…"

Je n'ai vu aucune promotion sur ce film mais face à la programmation du Gaumont Rennes qui ne me satisfaisait pas (ou alors j'avais déjà vu tous les films qui m'intéressaient) bien que j'ai un pass illimité, je me suis tournée vers le cinéma Arvor qui est indépendant. The Double fut une très belle découverte, dès les premières minutes, j'étais plongée dans l'univers sombre du film qui m'a tout de suite fait penser au monde archi surveillé de 1984.

The Double est une adaptation cinématographique du roman Le Double de Dostoïevski. N'ayant jamais lu cette oeuvre, je ne peux pas vous dire si l'adaptation est bonne mais en ne prenant en compte que le film, il est clair que nous avons affaire à une petite pépite que je ne peux que vous recommander. La semaine dernière, je vous recommandais vivement Le Rôle de ma Vie qui est à mille lieux de l'univers de The Double mais quoi qu'il en soit, ces films font partie pour l'instant de mon top 5 de l'année !

Le jeu d'acteur de Jesse Eisenberg est parfait, sachant qu'il joue deux personnages opposés en même temps, on peut dire que c'est une très belle performance. Quant à Mia Wasikowka, je l'apprécie de plus en plus, je ne l'avais pas trop aimé il y a quelques années dans Alice au Pays des Merveilles mais elle m'a subjugué avec ses derniers films (The Double, Map to the Stars, Only Lovers Left Alive).



[CINEMA] Des lendemains qui chantent - Nicolas Castro (2014)

"Olivier et Léon, deux frères qui sont montés à Paris et que la vie a éloigné... Si le premier se voit comme un journaliste sans concessions, le second est un communicant ambitieux et opportuniste. Noémie, une charmante conseillère présidentielle, n’arrive pas, au fil des ans, à choisir entre eux. Sous le regard amusé de Sylvain, leur ami d’enfance, qui a fait fortune dans le minitel rose, leurs destins se croisent sur 20 ans, s’entremêlent, au cours d’une épopée drôle, tendre et nostalgique, dans les années 80/90."

Avec Florence, nous nous sommes rendues à l'avant-première de ce film dans le but de voir une petite comédie française sans prétention. Ce film retrace la vie d'une bande d'amis de l'élection de François Mitterrand en 1981 jusqu'au duel Chirac - Le Pen en 2002 et pour ma part j'étais vraiment curieuse de voir comment ces faits politiques ont pu être abordés et mélangés dans leurs vies car je n'étais tout simplement pas née ou alors beaucoup trop jeune pour m'en souvenir.

Alors certes comme n'importe quelle comédie française, chaque personnage est stéréotypé (un peu à la Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu dans le même genre) et j'ai eu du mal à croire que Laetitia Casta, Pio Marmaï et compagnie jouaient des jeunes de 20 ans au début du film ! Malgré tous les sétéréotypes (gentil journaliste avec ses propres convictions vs communiquant avide de pouvoir et d'argent), j'ai bien apprécié cette petite comédie sociale et le personnage de Ramzy (qui est le créateur de 3615 ULLA dans le film) apporte une touche d'humour !


[CINEMA] Lucy - Luc Besson (2014)

"A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son cerveau, et acquiert des pouvoirs illimités."

Il faut savoir que mon enfance a été bercée (je ne sais pas si le mot est exact vu la violence) par Léon et Le Cinquième Elément qui sont les deux seuls films de Luc Besson que j'ai pu voir. Je garde un souvenir très marquant de ces films alors lorsque j'ai vu la bande-annonce de Lucy, j'ai tout de suite retrouvé cet univers qui tourne autour d'une femme énigmatique.

Concernant mon avis pour ce film, je trouve déjà qu'il est très tiré par les cheveux mais qu'il ne mérite pas toutes les critiques assassines. Sur le même thème (intelligence surdéveloppée), j'ai vu récemment Transcendance avec Johnny Depp qui est selon moi une daube totale et j'ai beaucoup plus apprécié Lucy. Et puis, il n'y a pas à dire, Scarlett Johansson sublime n'importe quel rôle !


[CINEMA] Nos Pires Voisins - Nicholas Stoller (2014)

"À première vue, les jeunes parents que sont Mac et Kelly Radner vivent le parfait rêve américain,avec leur adorable petite Stella et une maison fraîchement (et difficilement) acquise dans un charmant quartier résidentiel. Ce qui n’empêche pas les jeunes trentenaires de se considérer toujours aussi hype et cool. Pourtant, cette nouvelle étape, dans la vie de ces fêtards pas tout à fait repentis, va s’avérer délicate à gérer et les obliger à négocier leur entrée dans un âge adulte pleinement assumé. Quand ils découvrent que leurs nouveaux voisins ne sont autres que les membres fervents et débridés d’une confrérie étudiante, menés par le charismatique Teddy, ils essaient d’abord de s’assurer leur sympathie et leur respect, en tirant le meilleur de cette situation quelque peu inconfortable. Mais la fiesta et les frasques incessantes des étudiants poussent le couple à se montrer plus virulent pour protéger leur territoire et leur tranquillité, et ce qui n’était que des enfantillages dégénère rapidement en un conflit épique de générations."

C'est après ce film là que j'ai décidé d'aller vite dans un cinéma indépendant pour essayer de retrouver les neurones que j'avais perdu. Malgré tout, personne ne m'a forcé à aller voir ce film et je savais pertinemment à quoi m'attendre. Ce n'est pas que c'est nul car mine de rien, le film est bien rythmé et passe très vite, mais l'humour vole très très très bas et dans le genre je préfère quand même largement les films de Judd Apatow (Supergrave, Mes Meilleures Amies, En Cloque Mode d'Emploi). Et je suis déçue que Zac Efron ne continue pas sur sa lancée de films plus profonds comme Paperboy car il était extraordinaire dans ce film.

Par contre, pour un film qui fait passer un bon moment sans aucune prise de tête, il est parfait dans son rôle et je dois avouer que j'aime bien les deux personnages principaux, Seth Rogen et surtout Rose Byrne qui peut passer de Marie-Antoinette à Insidious !



[FILM] Hook ou la Revanche du Capitaine Crochet - Steven Spielberg (1991)

"Peter Banning alias Peter Pan est devenu un brillant avocat d'affaires qui a tout oublie de ses merveilleuses aventures. Mais le terrible capitaine Crochet, lui, n'a pas oublie. Pour enfin, régler leur compte, il enlève une nuit Jack et Maggie, les enfants de Peter. C'est en compagnie de Clochette que Peter s'envole a nouveau pour le pays Imaginaire."

Je ne l'apprends à personne, la semaine dernière, le monde du cinéma a perdu un grand homme. Je pense que toute ma génération a été très attristée de la mort de Robin Williams car nous étions des enfants des années 90 et nous avions tous les mêmes références (Jumanji, Madame Doubtfire, Flubber ...). Pour ma part, le film phare de Robin Williams était Hook donc c'est avec beaucoup de nostalgie que j'ai redécouvert ce film qui faisait partie de mes favoris lorsque j'étais petite.


[CONCOURS]


A votre tour d'aller au cinéma ! Grâce au Cinéma Gaumont Pathé, je vous fais gagner 5 X 2 places pour aller voir le prochain film d'Anne Fontaine avec Fabrice Luchini et Gemma Arterton qui sortira le 10 septembre ! 

"Martin est un ex-bobo parisien reconverti plus ou moins volontairement en boulanger d'un village normand. De ses ambitions de jeunesse, il lui reste une forte capacité d'imagination, et une passion toujours vive pour la grande littérature, celle de Gustave Flaubert en particulier. On devine son émoi lorsqu'un couple d'Anglais, aux noms étrangement familiers, vient s'installer dans une fermette du voisinage. Non seulement les nouveaux venus s'appellent Gemma et Charles Bovery, mais encore leurs comportements semblent être inspirés par les héros de Flaubert. Pour le créateur qui sommeille en Martin, l'occasion est trop belle de pétrir - outre sa farine quotidienne - le destin de personnages en chair et en os. Mais la jolie Gemma Bovery, elle, n'a pas lu ses classiques, et entend bien vivre sa propre vie..."

Etant une grande fan de Madame Bovary de Flaubert, j'attends ce film avec grande impatience et j'ai déjà mes places pour l'avant-première qui aura lieu à Rennes le 4 septembre.

Pour tenter de gagner deux places, il vous suffit de me laisser un commentaire sous cet article en me disant pourquoi vous avez envie de voir ce film ! Vous avez jusqu'au dimanche 21 août à minuit pour participer et je tirerai au sort les gagnants la semaine prochaine :)


Sélection chaussures Shoes.fr de la semaine


jeudi 14 août 2014

Marguerites



Ceux qui me suivent depuis longtemps savent qu'aux débuts de ce blog, je ne jurais que par les chaussures à talons ! Plus les talons étaient hauts, plus j'étais ravie ! A présent que j'ai découvert les joies d'être à plat dans des baskets, je me demande qui est cette personne dans cet article ou dans celui-ci qui parade sur des talons de 14 centimètres sans aucun problème !

Depuis, j'ai un peu perdu la main, il faut savoir que je n'ai plus le même rythme que lorsque j'étais étudiante et que je déteste perdre du temps donc je préfère aller au plus rapide et sortir sur des chaussures plates plutôt que de porter des talons et d'avoir cette désagréable impression d'être dans un rêve et de marcher sans jamais avancer !

Du coup, je ne m'achète quasiment plus de chaussures à talons, excepté si c'est un véritable coup de coeur comme ces compensées Claudie Pierlot dégotées plus de trois fois moins chères sur eBay ! Leur prix initial étant de 300€, autant dire une somme beaucoup trop exagérée pour des chaussures en toile, j'étais ravie de faire une bonne affaire !







Robe : Zara (ancienne collection)
Chaussures : Claudie Pierlot (ancienne collection)


Merci Vickie pour les photos !